Démarrage des activités de la saison 2019 à la Fédération béninoise de Tir à l’Arc : Le Pdt Paul Zinsou invite le Ministère des Sports à jouer sa partition

Déjà la fin du mois d’avril 2019 et les activités n’ont pas encore véritablement démarré dans bon nombre de fédérations sportives au Bénin. Les regards sont tournés vers le ministère des Sports dans l’attente de la mise en place des subventions du gouvernement. Face à la situation, Paul Zinsou, président de la Fédération béninoise de Tir à l’Arc en appelle à la réaction diligente du Ministre Oswald Homéky et des cadres du Ministère des Sports.

A en croire, Paul Zinsou, c’est grâce aux subventions octroyées par le gouvernement à travers le Ministère des Sports que la plupart des fédérations sportives du Bénin fonctionnent. C’est d’ailleurs selon ses propos grâce à ces subventions que la Fédération béninoise de Tir à l’Arc qu’il dirige a pu se rendre l’année 2018 en Côte-d’Ivoire au Tournoi International des zones Ouest et Centre Afrique de Tir à l’Arc (Tizocata). Tournoi au cours duquel le Bénin a remporté les deux disciples olympiques tant chez les garçons que chez les filles. De même a révélé Paul Zinsou, c’est avec le soutien de l’Office béninois des sports scolaires et universitaires (Obsu) que la Fédération béninoise de Tir à l’Arc a pu présenter un binôme de jeunes au tournoi de Marrakech. Un tournoi à l’issue duquel le binôme béninois était à deux doigts de décrocher les minima. Malheureusement, la Fédération béninoise de Tir à l’Arc n’a pas pu, fautes de moyens pour acheter les billets d’avion à ses athlètes, se rendre aux jeux africains de la jeunesse d’Alger, s’est désolé Paul Zinsou.
Pour cette année sportive 2019, plusieurs activités sont prévues par la Fédération béninoise de Tir à l’Arc, notamment l’organisation du championnat national, la participation aux jeux africains qui sont qualificatifs pour les jeux olympiques de 2020 et la participation à Abidjan au Tizocata édition 2019.
A en croire Paul Zinsou, la Fédération béninoise de tir à l’Arc attend que le Ministère des Sports lui octroie une dotation substantielle pour non seulement organiser le championnat national, mais également préparer de façon conséquente des deux représentants du Bénin qui doivent prendre part aux jeux africains.
‘‘On s’attendait à ce que les subventions soient octroyées en avril comme l’année 2018. Mais peut-être que l’organisation des élections législatives en sont pour quelques choses. Nous souhaitons que tout se passe bien et que les autorités qui savent ce qu’elles doivent faire pour que les activités démarrent au niveau des fédérations fassent le nécessaire’’ a ajouté pour finir Paul Zinsou.

Crépin BOSSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench