Concept startupweek : Aurélie Adam Soulé Zoumarou communie avec les jeunes d’entrepreneurs du numérique

Entamée le lundi 14 mai 2018, la tournée (StartUpTour ) du ministre de l’Economie Numérique et de la Communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, à travers quelques startups (jeunes entreprises du secteur numérique) a pris fin vendredi dernier par une conférence publique (Town Hall Meeting) qui a regroupé autour d’elle une centaine de startups sur le concept du Bénin dénommé « startupweek ». La séance d’échanges a eu pour cadre le siège de Sèmè-city installé dans l’enceinte de l’ex-primature du Bénin. C’était en présence Claude Borna, Directrice de l’Agence de promotion de Sèmè City, Hoswald Homéky en charge des Sports, du Tourisme et de la Culture et Modeste Kérékou en charge des petites et moyennes entreprises.

Echanger avec les jeunes entrepreneurs du numérique sur plusieurs sujets dont la promotion de leurs activités, leurs produits et services, la satisfaction de leurs besoins, les difficultés rencontrées dans le cadre de leurs activités, les actions à mettre en place pour assurer leur prospérité et la création d’une synergie d’actions entre les startups qui développent toutes des solutions répondant aux mêmes questions, sont entre autres les sujets qui ont meublé les échanges au cours de cette conférence publique.
A en croire la ministre de l’économie numérique et de la communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, le concept du Bénin startupweek, a été créé d’abord pour valoriser le travail des startups qui s’investissent dans le numérique, mais aussi pour leur offrir un creuset de partage d’expériences. Ainsi, au cours des riches et fructueux échanges qui ont eu lieu au cours de cette conférence publique, les startups intervenant dans la technologie numérique ont pu se découvrir et de partager leurs expériences ainsi que les opportunités qui se présentent à eux.
Il faut signaler qu’au cours de ces échanges, certaines entreprises dont Huawei Technologie ont présenté aux startups des opportunités de bourses d’étude et de bourses de stage pour des séjours d’immersion technologique et d’expériences pratiques sur les dernières technologies notamment en Chine ou encore à Eagle Camp qui permet aux jeunes diplômés de bénéficier de 20 bourses de stage professionnel payant à huawei Technologie Bénin SA pendant 6mois.
Il faut dire que les participants ont également suivi plusieurs communications sur les bonnes pratiques pour le développement des startups et sur la construction de bénintech.
Selon les dires du ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou, la semaine des startups se renouvellera chaque trois mois pour donner l’opportunité à ces entreprises de renforcer la synergie d’actions entre elles.

Marcel Mahougnon B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench